En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l’utilisation de cookies, afin que nous puissions vous proposer un service adapté et de qualité ×
5 trucs pour gérer son temps pour ceux qui ont une vie

5 trucs pour gérer son temps pour ceux qui ont une vie

95% des conseils pour gérer notre temps visent des déglingués de la productivité

Autres

confier mes besoins

Image title

Une rapide recherche sur google nous fait comprendre que 95% des conseils pour gérer notre temps visent des déglingués de la productivité, qui aiment  nous faire sentir comme des papillons de nuit inexorablement attirés par une page Facebook.

Mais ne désespérons pas! YoupiJob vous veut du bien, alors voici quelques principes clé pour gérer son temps, pour nous joyeux lurons qui avons un copain (ou copine), des enfants, des amis… une vie quoi!
Promis! Vous n’aurez pas  à devenir asocial, faire un tableau Excel, ou risquer de vous transformer en cette connaissance qui doit consulter son agenda même avant de pouvoir vous proposer un café d’une demi-heure. A 8h du matin. Un jour férié.

1) Mesurer

Image title



1ère étape : Savoir où va son temps. Passez cette étape si votre estime de soi n’est pas au top, car c’est le moment de vérité qui fait mal. 
Si vous êtes étudiant ou que vous travaillez en bureau, ne cherchez pas plus loin. Internet est à coup sûr votre glouton chronophage de choix.

On aime tous s’y perdre, au point que notre pauvre conscience devient super créative pour nous faire croire que naviguer jusqu’aux pages les plus sombres de Wikipedia, ou qu’être au courant de l’actualité d’il y a à peine cinq minutes, sont des signes que nous sommes des individus informés et productifs (!). 
Alors si vous vous sentez prêts à affronter ce mensonge odieux, pour découvrir combien de temps vous passez sur votre ordinateur et comment, j’ai pour vous la solution.

Mon préféré, pour Mac : RescueTime permet de mesurer objectivement  le temps passé derrière son écran. Il n’est disponible qu’en anglais, mais promis on s’y retrouve très facilement. Très simple d’utilisation, une fois installé, un petit logo apparaît sur la barre de menu. Tout est tracké : le temps passé sur chaque site, chaque application, mais aussi sur toute autre activité comme Word, VLC, etc. Chaque semaine, on reçoit un joli email avec plein de statistiques (qui font d’autant plus peur qu’elles sont faciles à lire). 

Pour Windows : ManicTime et TimeDoctor


2) Accepter ses faiblesses

Image title


Une fois qu’on a affronté la réalité et qu’on a décidé que le temps passé à espionner son ex était carrément indécent, que fait-on? 
On ne culpabilise pas et on ne désactive pas son compte twitter dans un élan de désespoir (surtout si c’est pour mieux y revenir quatre jours plus tard). On garde sa dignité digitale et on fait comme Ulysse dans l’Odyssée.
Minute culturelle : en s’approchant des sirènes, Ulysse veut faire l’expérience de leur chant, sans pour autant les rejoindre. Il sait que la tentation sera trop forte et il demande donc à ses matelots de l’attacher fermement au mat.

Comment faire ses affaires sur le net sans prendre le risque de consacrer son après-midi à regarder des vidéos de chatons adorables sur youtube? 
Grâce à ces deux logiciels : SelfControl (pour Mac) et SelfRestraint. Une fois que vous avez crée votre “black list”, et défini une échéance, impossible d’accéder aux sites bloqués. Inutile de changer de navigateur ou de redémarrer votre ordinateur.  Cure de désintox garantie!


3) Gérer son temps, gérer son énergie

Image title



On jette la to-do-list qui arrive jusqu’aux genoux, et on définit les tâches à faire dans la journée, non-pas en fonction des cases vides dans son emploi du temps, mais de l’énergie -à la fois mentale, émotionnelle et physique- qu’on va devoir engager.  

Cela force à être plus réalistes, à se fixer des limites, et à prévoir des pauses. L’idée est de trouver un équilibre, et ne plus prévoir des tâches fatigantes, sans penser à restaurer l’énergie dépensée. La détente et prendre du temps pour soi deviennent alors une priorité. Pas déplaisant comme principe, n’est-ce pas?



4) Se limiter et  la Loi de Parkinson


Image title



La loi de Parkinson affirme que « le travail s’étale de façon à occuper le temps disponible pour son achèvement.»  

Illustration : 
-Situation A : Il est jeudi et mon appartement doit être rangé d’ici la fin du week-end.
Résultats concrets : J’ai annoncé sept fois que je devais m’y mettre, mais que je m’y mettrai plus tard. Arrivé dimanche soir, on ne peut toujours pas circuler, mais au moins je suis contente que mon lit soit fait.

-Situation B : J’ai invité mes amis à un apéro chez moi. Je suis en retard et il me reste exactement 13minutes avant qu’ils commencent à arriver.
Résultats concrets : Appartement nickel en 10min.

Moralité : La bonne tactique si vous êtes aussi un procrastinateur niveau expert est de se forcer à limiter le temps qu’on s’accorde à accomplir une tâche.

 

5) Déléguer


Image title



Vous rappelez-vous  le bon temps où, jeune adulte, vous reveniez chez vos parents et -oh bonheur!- le temps d’une semaine, votre mère faisiez tout, et vous, (quasiment) rien?

Vous pouvez à nouveau connaître ce confort insouciant, cela ne dépend que de vous! Surtout pour les mères de famille parmi vous, posez-vous la question : quelle est la tâche cette semaine que je déteste faire et qui me prend un temps fou?

Que feriez-vous si vous pouviez déléguer ces deux heures de repassage, les courses ou le ménage à faire? Il y a plein de jobeurs qui sont prêts à vous filer un coup de main. Vous pouvez certes faire tout cela vous même, mais gérer son temps, c’est avant tout donner de la valoir à soi, et pouvoir être présent et disponible pour les choses qui comptent.

Hania B. Demai


Tu as trouvé cet article drôle et/ou informatif? Alors n’hésite pas à le partager à tes amis!

Pour réagir et nous suivre sur Facebook : YoupiJob

Et n’oublions pas Twitter !

#jobbing #gagnerdutemps #idéesjob